Scadh's Blog

Ô toi, Parole vivante | dchtDz
Last update: Sept. 22, 2021
Ce n'est pas selon l'étroitesse de l'esprit humain
que je demande pardon,
mais selon ta plénitude inépuisable,
ô Sauveur Jésus Christ,
que j'implore ta clémence.

Moi qui fus créé par toi,
moi qui fus sauvé par toi,
moi qui fus l'objet de tant de sollicitude,
Ah! que la blessure du péché,

invention de l'Accusateur,
ne me perde pas pour toujours!

Le souffle de l'Accusateur a rendu muette,
en la fermant hermétiquement,
ma langue, instrument de glorification
que tu as placé en mon corps crée par toi;
veuille par l'action de ton Esprit,
en ta grande miséricorde,
m'accorder d'une façon merveilleuse,
comme tu l'as fait pour le miraculé de l’Évangile,
un langage infaillible,

Ô toi qui es la Parole vivante!
Grégoire de Narek (Ô toi, Parole vivante)